Exposition Going Space en présence de l’artiste

Les élèves de l’atelier Arts plastiques se sont rendus le mercredi 03 février 2016 accompagnés de M. Goletto et Mme André-Poyaud au CREDAC d’Ivry afin de visiter l’exposition Going Space de Caecilia Tripp qu’ils ont eu la chance de rencontrer ensuite pour une interview exceptionnelle d’une heure.

1
Music for (prepared) Bicycles, 2012

Cette exposition visuelle et sonore aborde les questions liées à l’histoire de l’immigration des peuples, ainsi les élèves ont pu découvrir un vélo préparé (qui fait de la musique, clin d’œil au piano préparé du compositeur John Cage) venant de Bombay et qui a voyagé sur plusieurs continents. Une vidéo issue de ces performances le montre notamment à New-York sur les traces des migrations des peuples sur le continent Nord américain.

4
3
2
Une guitare inspirée  de la performance de Jimmy Hendrix à Woodstock.

Après la visite de l’exposition les élèves ont préparé une interview de l’artiste. Ils se sont prêtés au jeu des questions. Ils ont travaillé à des questions en français, allemand et anglais; les trois langues parlées par l’artiste. Voici quelques questions posées par les élèves :

“D’où vous vient votre intérêt pour la musique ?” (Farida)
“La musique est une chose invisible, elle est le reflet de la création artistique où l’on travaille avec le visible et l’invisible

“Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire de l’art ?” (Alexandre)
“C’est la relation au monde, aux autres. L’art est une manière de communiquer avec l’autre. C’est le résultat d’un partage. C’est aussi un espace de liberté, par exemple si on est enfermé on est toujours libre dans sa tête, j’aime cette liberté.”

“Why do you make films ?” (Marina) (Pourquoi faites-vous des films ?)
“I like to do films because you can mix the visible world with the invisible world…” (Je fais des films car j’aime la possibilité de pouvoir mélanger le visible et l’invisible… Quand tu rêves ce n’est visible que pour toi donc dans les films tu peux retranscrire le rêve en réalité et le partager avec les autres” )

“Haben si Ihre Spende mit Ihrer Familie aufgeteilt” (Marwa) (Avez-vous partagé ce don artistique avec votre famille ?)
“Oui et non, mon père n’était pas artiste mais il faisait beaucoup de photos en voyage que j’utilise dans cette exposition. Donc d’une certaine façon je partage ce don avec mes proches.

“Quelles sont vos sources d’inspiration ?” (Jubel)
“Une de mes sources d’inspiration est notamment l’artiste Gordon Matta Clark.

“Est-ce difficile de faire la musique de l’exposition ?” (Dimitrina)
“C’était surtout de l’improvisation, j’ai travaillé avec trois musiciens.

5
A la fin les élèves sont repartis avec le tampon officiel de l’exposition.

6