Les tiroirs de la mémoire

Les élèves de 3ème ont participé aux workshops Une histoire à tiroirs, deuxième volet des Tiroirs de la Mémoire, un projet sur plusieurs années autour de la question du génocide rwandais. Ils ont rencontré cette année Gloriose Nguyên , rescapée Tutsis du génocide rwandais de 1994 qui a pu s’enfuir dès les premiers jours de violence grâce à l’aide d’un pasteur Hutu.

A partir de son témoignage ils ont été invités à réfléchir à la question du choix et de l’engagement face à une situation tragique. Aurais- je été meilleur ou pire que ces gens ? Telle est la question que pose “Né en 17 à Leidenstadt” écrite par Jean-Jacques Goldman dont les élèves ont visionné le clip en introduction des workshops.

Après un travail autour du texte et de ses différentes interprétations avec la professeure documentaliste, les élèves ont pu échanger sur les images du clip avec leur professeur d’arts plastiques, images notamment tournées à Ivry-sur-Seine à la cité Maurice Thorez.

Extrait du clip tourné à la cité Maurice Thorez à Ivry

Par groupe de deux, les élèves de 3ème ont pu choisir l’un des nombreux tiroirs anciens mis à leur disposition dans lequel ils ont été invités à réfléchir et à réaliser un travail artistique sur la question de la dualité des choix en regard avec le témoignage émouvant de Gloriose Nguyen. Un travail en deux temps : ils devaient d’une part créer chacun un personnage à double face symbolisant la question du bien et du mal que l’on peut porter en chacun de nous et dans un second temps montrer cette dualité par un travail plastique à l’intérieur du tiroir. Chaque personnage trouvant sa place dans une boîte transparente dans le tiroir où leur face peut-être interchangée à l’image des choix auxquels nous pouvons être confrontés.

Les élèves au travail dans les différents workshops